• Valeurs et loyers en 2015 dans les grandes villes françaises : Paris, Lyon Marseille, Lille, Bordeaux, Strasbourg, Rouen, Dijon, Rennes, Nantes, Montpellier, Toulouse, Nice, Cannes.
  • L'immobilier résidentiel pourrait retrouver de la vitalité en 2015, dans un contexte économique toujours difficile mais qui se détend, en France.


Parce-que le logement le vaut bien, les acteurs du marché ont dû s'adapter, puis le Gouvernement engager un Plan de relance l'année dernière pour tenter d'endiguer la crise amplifiée par la loi Alur.

Parce-que l'environnement commence à évoluer plus favorablement, des perspectives d'embellie pourraient se présenter pour l'immobilier résidentiel.


Jusqu'à présent, malgré la crise économique, les marchés immobiliers ont pu se maintenir grâce aux conditions d'accès au crédit à l'habitat, rendues attractives avec la chute des taux qui a été remarquable tant par sa durée, que par les baisses enregistrées. Le récent coup d'arrêt à cette baisse donne un nouveau signal aux ménages qui réviseront probablement leurs anticipations. Malgré sa force d'inertie, le marché résidentiel commence en outre à répondre aux stimuli du Plan de relance du Gouvernem ...

Lire la suite